Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 09:30

Le gain de place dépend du type fichiers que l’on souhaite compresser. Il est pratiquement nul avec une photo, beaucoup plus important avec un fichier WORD. Il existe deux types de compression : sans perte et avec perte. Le format Zip, intégré à Windows, est sans perte

 

Sachez tout d’abord que la qualité de la compression dépend fortement du type de fichier. Sachez qu’il est pratiquement nul avec une photo, contrairement avec les fichiers WORD où leur effet est plus important.

Il existe deux types de compression : sans perte et avec perte. Le format Zip intégré à Windows, est sans perte, c’est à dire qu’une fois le fichier compressé la version compressée est identique à l’original ce qui est cruciale lors de la compression de fichiers bureautiques type (Excel, Word,…)  Le principe de la compression Zip est la suppression des répétitions. Ainsi chaque élément récurrent, comme une lettre qui revient plusieurs fois dans un texte, n’est stocké intégralement que lors de sa première apparition, ses répétitions étant remplacées par des renvois vers cette première occurrence. Cette méthode n’est efficace que lorsque   

 

Le nombre de valeurs possibles est limité. C’est le cas avec un fichier texte : même en tenant compte des signes de ponctuation et de caractères spéciaux, ce nombre ne dépasse pas 256. Ce qui n’est pas le cas avec les images et sons. C’est la raison pour laquelle le ZIP s’avère inefficace pour ces formats pour lesquels on utilise d’autres techniques connues de tous les formats Jpeg pour les images, MP3 pour le son, Mpeg pour la vidéo. On appelle ces derniers formats énoncés comme des formats avec perte, perte de quoi de la qualité évidemment, l’utilisateur accepte cette perte de qualité au profit de la compression de la taille.   

Partager cet article
Repost0

commentaires

adsl 08/06/2010 13:59


cool